FAQ

Police

Où est dispensée la formation initiale d'un policier ? Dès 2016 la formation initiale du policier genevois sera délocalisée à l'Académie de police de Savatan. Sur la base de cette information, une FAQ exclusivement axée sur ce sujet est mise à votre disposition : http://www.ge.ch/police/doc/recrutement/faq-savatan.pdf

Organisez-vous des portes-ouvertes ? Durant toute l'année, la police genevoise accueille les jeunes de 18 à 34 ans pour découvrir l'ensemble de ses services. Afin de favoriser l'accueil et la convivialité, l'accès à ces journées se fait sur inscription préalable. Soyez les premiers à vous inscrire à ces après-midi "portes-ouvertes". Attention ! Le nombre de places est limité ! Toute les infos sur: www.devenez.ch/news/portes-ouvertes

Puis-je effectuer un stage ? Oui, l’objectif de ces stages est de permettre aux futurs candidats-es d’avoir un aperçu des activités quotidiennes de la police. Attention! Le nombre de places est limité, n'attendez plus pour vous inscrire sur: www.devenez.ch/news/stage-en-immersion

Je suis étranger, puis-je devenir policier ? Oui, mais vous devez avoir les critères qui vous permettent d'être en possession de la nationalité suisse avant l'obtention de votre brevet fédéral de policier et entreprendre les démarches auprès du service de la naturalisation. Cette dernière doit dès lors intervenir durant votre année de formation car vous ne pouvez pas être assermenté policier sans posséder la nationalité helvétique.

Où et quand recevoir des informations privilégiées ? Vous pouvez obtenir toutes les informations sur les métiers et la formation de la police genevoise grâce aux soirées d'information tout public et celles dédiées à l'orientation professionnelle. Toutes les infos sur: www.devenez.ch/news/orientation-sur-les-metiers-de-la-police

Engage-t-on des policiers avec un brevet fédéral de policier ? Oui! Nous recherchons des policiers déjà au bénéfice d'un brevet fédéral de policier (BFP). Le policier confédéré a la possibilité d'envoyer son curriculum vitae et une lettre de motivation à Madame la cheffe de la police (corps de police - cheffe de la police - CP 236 - 1211 Genève 8).

Déjà formé, le policier ou la policière ne doit plus faire une école supplémentaire. Il ou elle est donc directement engagé-e dans un poste ou une brigade, avec un grade correspondant à ses qualifications. Les policiers et policières avec BFP peuvent postuler pour la police judiciaire, la gendarmerie, la police de la sécurité internationale ou comme assistant de sécurité publique.

Engage-t-on des "experts" ? Les tâches des policiers et policières formés-es pour la brigade de police technique et scientifique (BPTS) sont de documenter et investiguer des scènes de crime (cambriolages, homicides, agressions, incendies, etc.), de rechercher et sauvegarder des traces, ainsi que de les exploiter et les gérer à des fins judiciaires. Ces tâches ont pour le but de prouver l'existence des infractions, d'expliquer le déroulement des faits et d'identifier des personnes. Pour travailler à la BPTS comme inspecteur scientifique, en plus des critères d'admission à l'école de police, le ou la candidat-e doit être au bénéfice d'un bagage scientifique et/ou technique ou d'une formation académique en police scientifique (bachelor ou master de l'Institut de police scientifique).

Nous n'engageons que des personnes ayant terminé une formation et qui correspondent aux critères de sélection de la police judiciaire genevoise. Les candidats et candidates engagés-es pour la police technique et scientifique le sont en principe pour une durée de 10 ans. L'école de police judiciaire qui forme des policiers dans le domaine de la police scientifique dure douze mois. Elle est suivie de 3 années de stages dans les différents secteurs. En fonction des besoins du service, la première année s'effectue dans une brigade de police judiciaire pour acquérir les techniques d'enquête. Les deux années suivantes se font directement à la brigade de police technique et scientifique et servent à la formation technique et pratique dans ce domaine. Tout au long de la carrière du policier, des cours de formation continue, adaptés aux exigences et contraintes de ce métier et lui permettant de se spécialiser dans divers domaines de la police scientifiques, sont dispensés.

J'ai encore des questions... Pour des questions relatives à votre naturalisation, nous vous prions de contacter le service de la naturalisation qui seul, est à même de vous répondre quant à votre situation. Service de la naturalisation : +41 22 546 46 00 Ouverture : 9h à 15h - adresse : route de Chancy 88, 1213 Onex

Service de santé du personnel de l'Etat de Genève Renseignements sur les questions médicales en lien exclusivement avec l'engagement de policier : Mme Guyon Marie-Helène : +41 (0)22 388 11 20

Reconnaissance des diplômes et certificats étrangers Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie www.bbt.admin.ch Remplir le formulaire ad hoc et le renvoyer à l'adresse mentionnée avec les annexes.

Extrait du casier judiciaire Les démarches pour l'obtention de votre extrait du casier judiciaire peuvent être faites dans chaque office postal.

Toute autre question liée à la formation et au recrutement Centre de formation de la police, rue de la Fontenette 18 - 1227 Carouge, tél +41 22 427 67 00.

Détention

A partir de quel âge puis-je postuler pour devenir agent-e-s de détention ? Le métier d'agent-e-s de détention est ouvert aux personnes âgées de 22 ans ou plus, de nationalité suisse ou au bénéfice d'un permis C.

J'ai déjà un CFC et une certaine expérience professionnelle, est-ce un atout ? Un CFC ou une formation jugée équivalente sont des pré-requis pour postuler. Une certaine expérience professionnelle constitue un véritable atout car elle permet d'acquérir des compétences et savoir-être qui peuvent être très utiles au métier d'agent-e-s de détention.

Dans quel établissement vais-je être affecté et puis-je choisir ? Non, les agent-e-s de détention sont affectés dans l'un des huit établissements de détention du canton, en fonction des besoins en personnel de ces derniers.

Les tâches et missions des agent-e-s de détention sont-elles similaires dans tous les établissements de détention ? Le cœur des missions des agent-e-s de détention est identique dans les différents établissements de détention. Toutefois, en fonction des différents régimes de peine appliqués et de l'organisation de chaque établissement, les tâches des agent-e-s de détention sont très variées.

Faut-il avoir une taille minimum ? non

Je porte des lunettes, est-ce que je peux postuler ? oui

Suis-je obligé de résider dans le canton de Genève ? non

Puis-je travailler dans un autre canton avec le brevet fédéral obtenu ? oui

Une réalisation Antistatique