Objectifs et Médias

Devenez.ch: police et détention s'allient pour promouvoir les métiers de la sécurité.

Les institutions sécuritaires du canton de Genève se modernisent pour répondre aux besoins de la population et faire face à la criminalité actuelle. Dans le cadre des réformes engagées au sein de la police genevoise (Police 2015) et de l'office cantonal de la détention (OCD), l'Etat recrute celles et ceux qui incarneront la relève, sur devenez.ch ! Les besoins actuels de la police en matière d'engagement sont amenés à évoluer considérablement ces prochaines années. Le renouvellement naturel du personnel de police doit en effet être couplé non seulement à l'évolution de la société, qui amène potentiellement les policiers à quitter en cours de carrière, mais aussi à la nouvelle loi sur la police, qui engendrera possiblement l'engagement de policiers et policières supplémentaires. Cette loi se veut le reflet d’une approche moderne et dynamique du métier de policier à travers cinq unités distinctes. La formation unique par laquelle passeront désormais les nouvelles recrues amènera un profond changement dans l’approche qui prévalait jusqu’alors, et qui privilégiait un choix de carrière avant même d’avoir découvert l’ensemble des métiers de la police. Jusqu'à présent, deux filières distinctes cohabitaient pour la gendarmerie et la police judiciaire. Désormais, tout en tenant compte des préférences de chacune et de chacun, l’école unique permettra de favoriser la mobilité professionnelle en donnant la possibilité de bénéficier de plans de carrière évolutifs (passage d'un service à l'autre).

Dans le domaine de la détention, la surpopulation à laquelle Genève doit faire face, mise en lien avec l’ouverture de nouveaux lieux de détention, impose également un recrutement important et de qualité. Les profils des agentes et agents de détention ont considérablement évolué ces dernières années. A la rigueur et l’autorité est associée une approche de réinsertion, essentielle lorsque l’on évolue dans un milieu fermé avec pour but d’amener la personne incarcérée à vivre sans commettre de nouvelles infractions. La nouvelle formation centralisée, unifiée et étoffée pour l’ensemble du personnel de l’OCD permettra également une plus grande mobilité au sein des différents établissements genevois, qui présentent des particularités bien distinctes selon le type de détenus pris en charge. Compte tenu des synergies qui s’opèrent entre ces corps de métiers, liés tant par leurs missions que dans leurs cursus de formation, le département de la sécurité et de l'économie a conçu une campagne de recrutement de grande ampleur visant l'ensemble des métiers de la sécurité. Cette campagne, devenez.ch, a pour objectif d'élargir le bassin de recrutement mais également de valoriser des compétences clés, indispensables pour restaurer la confiance de la population envers ses Autorités. Si la ligne graphique est commune à la police et à la détention, c'est également une ligne téléphonique unique qui a été créée pour l'occasion 022 327 50 50, un seul site internet, des affiches dans les espaces publics et enfin une diffusion dans les salles de cinémas et les radios locales. Pour un montant avoisinant les 150'000 francs, il semblait non seulement rationnel de développer une campagne commune, mais aussi essentiel de valoriser la chaîne sécuritaire de notre canton qui œuvre chaque jour pour protéger sa population.

Des questions, besoin de précisions?

Trouvez toutes les réponses à vos interrogations dans notre rubrique FAQ !

Une réalisation Antistatique